Bateaux semi-rigides Lorient
Facebook Bretagne Nautisme
  • AREA
  • Adventure
  • B2 Marine
  • BMA
  • BWA
  • Flyer
  • Galaxy
  • Garmin
  • Honda Marine
  • Narwhal
  • Navicom
  • Parker Poland
  • Promarine
  • Rodman
  • Tarpon
  • Tohatsu

Bretagne Nautisme peut intervenir sur votre bateau au port à sec

BRETAGNE NAUTISME en tant que prestataire de service, peut intervenir sur votre bateau directement au port à sec, ou dans nos locaux situés à 500 m.

 

Descriptif du port à sec : http://www.ports-paysdelorient.fr/ports/lorient-port-sec

Au cœur du Morbihan, en Bretagne Sud, Lorient Port à sec est idéalement situé dans la rade de Lorient avec un accès rapide à la mer.

 

Le port en pratique

Adresse : Lorient Port à sec – Base de sous-marins – 56100 Lorient
 
 
 
Places de port
280 places de port à sec, stockage à l’abri, sur racks
 
Caractéristiques des bateaux
Lorient Port à sec peut accueillir différents types de bateaux à moteur :
  • semi-rigides
  • timoniers
  • coques open

Histoire du port

Après le départ des Allemands à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, la Base de sous-marins est utilisée par la Marine Nationale jusqu’en 1997, départ du dernier sous-marin classique.

Lorient Agglomération récupère :

  • un site de 26 hectares avec 1200 mètres de façade maritime
  • 3 blocs occupant 11 hectares :
    •  650 000 m3 de béton,
    •  épaisseur des murs extérieurs : 2,50 mètres
    • épaisseur des toits : 3,50 à 7 mètres

Entamée en 2001 avec un appel à projet, la reconversion de la base de sous-marins menée par Lorient Agglomération a débuté avec la construction de la Cité de la Voile Eric Tabarly (ouverte en 2008) et l’accueil des premiers bateaux de course au large.

Aujourd’hui, l’ancien site militaire est synonyme de course à la voile avec le pôle course au large et la base d’entraînement. Cette mutation autour de la plaisance se poursuit avec l’ouverture en 2014, du premier port à sec couvert et semi-automatisé de France.

Pour ce projet, 2 alvéoles du bloc K2 sont réinvesties pour stocker, dans chacune d’entre elle, 140 bateaux à moteur de moins de 7,50 mètres. Les bateaux, mis à l’eau dans l’alvéole en eau du K1, retracent donc le chemin réalisé par les sous-marins lors de l’occupation allemande.



Page précédente